Course à pied : ce que j’aurais aimé savoir à mes débuts (Partie 1)

Home / Uncategorized / Course à pied : ce que j’aurais aimé savoir à mes débuts (Partie 1)

Course à pied : ce que j’aurais aimé savoir à mes débuts (Partie 1)

3 février 2015

(Mon billet est initialement publié sur Indexzen)

J’ai débuté la course à pied il y a plus de dix ans. Des milliers de kilomètres et plusieurs blessures plus tard, je me rends compte que certains apprentissages faits au fil du temps m’auraient bien servi à mes débuts. Non seulement un équipement adéquat et une bonne technique de course permettent de s’initier rapidement à la course à pied, mais prendre conscience d’un principe fondamental; la progression fait toute la différence. Elle permet de structurer l’entraînement en se gardant à l’abri des blessures et à cesser les excuses.

Équipement de base

La course à pied demande d’investir dans trois essentiels : chaussures adaptées, tenue de base et outil de chronométrage.

Pour trouver la bonne monture, visitez une boutique spécialisée en course à pied de votre région. Vous y serez conseillés dans vos achats selon l’analyse de votre technique de course. L’investissement vaut grandement la peine, car un soulier adapté permettra de mieux utiliser votre énergie à courir plutôt qu’à corriger les imperfections. Il diminuera les risques de blessures et les compensations musculaires qui peuvent en découler contrairement à une chaussure multisports. Tout comme celui d’un joueur de tennis ou d’un sprinter, il est conçu de manière à bien réagir aux exigences spécifiques de l’activité tout au long de sa durée de vie.

Munissez-vous d’une tenue de base confortable pour débuter. Privilégiez le port de vêtements respirant, souvent un mélange de nylon et polyester. Évitez le coton, il devient humide et lourd avec la sueur et donc inconfortable.

Votre outil de chronométrage peut simplement passer par votre téléphone mobile ou une montre-chronomètre. Il permettra de structurer vos entraînements.

Astuces sur la technique

Ce court billet vous permettra humblement de prendre conscience de quelques éléments lors de vos sorties. Il est intéressant pour un débutant de consulter un spécialiste de la course à pied et/ou un kinésiologue afin d’adresser rapidement les lacunes de votre technique qui pourraient mener vers des inconforts ou des blessures.

La prémisse selon laquelle tout le monde sait courir est fausse. La course à pied s’apprend et la technique doit être pratiquée pour devenir efficace. Pensez à :

– Relâcher : tous les muscles, de la tête au pied en focalisant sur les épaules et le cou.
– Balancer : les bras, via les épaules, avec les coudes fléchis à 90 degrés. Ne pas croiser les mains devant le corps.
– Atterrir : sur la mi-pied! Faire de petits pas avec un impact légers au sol.
– Regarder : loin devant. Imaginez-vous grand pour éviter d’être courbé vers l’avant.
– Contracter : les muscles abdominaux et du plancher pelvien. Consultez un kinésiologue pour avoir des exercices de renforcement spécifiques.
– Recommandation de lecture : Courir mieux, un ouvrage pertinent s’adressant aux coureurs de tous niveaux, abordant en détail la posture et la technique de course.

Pour des conseils sur la bonne manière de progresser et comment combattre les excuses, suivez mon prochain billet!

Leave a comment

If you want to share your opinion, leave a comment.

Logged in as . Log out?

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

One comment